Hope 1000. And the UYNNER is…

Yoan Dercourt, notre ultra-cycliste français, a remporté The Hope 1000, une course de VTT en autosuffisance de 1000 kilomètres et 30 000 mètres de dénivelé positif, reliant Romanshorn en Suisse allemande à Montreux au bord du lac Léman.

Après 3 jours, 20 heures et 36 minutes à vélo, sous une chaleur étouffante pouvant aller jusqu’à 45°C, Yoan Dercourt a rejoint, triomphant, la célèbre statue de Freddie Mercury donnant le clap de fin de cette folle aventure. « L’émotion était là, les larmes voulaient sortir mais j’étais tellement desséché que rien n’a émergé ! »

La tête dans le guidon

A l’image de la Tour Divide aux US, la Hope 1000 est le premier évènement Bikepacking en Suisse qui, en plus de la distance, impose une difficulté de taille : l’autosuffisance. C’est donc sans ravitaillement, sans support mécanique et sans signalisation que Yoan prendra le départ le matin du 18 juin aux côtés de son ami Maxime.

« La préparation de cette course et ce départ ensemble restera un moment de partage unique avec son lot d’excitation et d’appréhension ».

La course a commencé difficilement pour Yoan en raison de la chaleur accablante qui l’a grandement amoindri physiquement. Des températures pesantes et un air irrespirable : 38°C à 1400mètres d’altitude et jusqu’à 45°C en plaine. Il persiste et avance comme il peut en essayant de gérer hydratation, alimentation, sommeil, etc. Après des dizaines d’heures de lutte contre lui-même, Yoan reprend des forces et retrouve un rythme qui lui permet de revenir petit à petit sur le premier. Et c’est à 200 kilomètres de l’arrivée qu’il le doublera, euphorique, se détachant largement jusqu’au triomphe final.
Après + de 92 heures de selle, Yoan aperçoit enfin Montreux, et sa petite amie présente pour l’accueillir et le prendre en photo, épuisé mais heureux, aux côtés de la célèbre statue de Freddie Mercury, une preuve indispensable à envoyer aux organisateurs de la course pour valider son arrivée.

Rouler en UYN®

Habillé en UYN pour ses entrainements et ses précédentes courses, et notamment la Race Across Belgium qu’il a remporté le mois dernier, Yoan a mis son équipement à rude épreuve sous des températures maximales.

Un cuissard UYN® Racefast et un maillot UYN® Wave développés en collaboration avec l’institut de recherche Cerism de l’Université de Vérone et fabriqués avec la biofibre Natex, 25% plus légère et 50% plus rapide à sécher que les fibres synthétiques traditionnelles.

Les chaussettes UYN® Aero l’ont aussi accompagné sur le parcours : un modèle léger caractérisé par une structure tridimensionnelle permettant d’augmenter le coefficient aérodynamique en réduisant la résistance à l’air.

« Mon préféré ? Le maillot de vélo, il est juste extra, tellement léger, respirant, confortable et pratique. Malgré la chaleur, je ne me suis jamais senti à l’étroit ; il a su se faire oublier donc pas besoin d’en dire plus sur son efficacité ! »

L’après Hope 1000

Yoan a repris son travail de menuisier dès le lendemain. Avec un total cumulé de 6H30 de sommeil, il avoue ressentir une grosse fatigue ! Il est musculairement en forme même s’il a perdu à chaque main la sensibilité de ses deux derniers doigts. Un syndrome habituel chez les ultra-cyclistes.
L’envie de refaire du vélo n’est pas revenue, d’autant plus que ce sportif raisonnable s’impose une période de repos totale pour être d’attaque pour ses futurs objectifs. Un road trip dans les Pyrénées fin juillet entre copains pour commencer puis la BikingMan Aura, une course de 1000 kilomètres et 19 500 mètres de dénivelés à travers la région Rhône Alpes Auvergne, le 8 aout prochain au départ de Beaumont-les-valence. Sans oublier une autre aventure de taille : l’arrivée de son fils à la fin du mois d’Août !